Café débat en transition

Vendredi 28 avril

Ce moment d’échange est proposé autour du film « En transition » de Nils Aguilar, qui évoque des alternatives répondant à la triple menace du changement climatique, de la raréfaction du pétrole et des crises économiques. Les solutions sont simples, modiques et écologiques. Du balcon-potager à l’agroécologie au niveau national, elles favorisent les économies locales, les liens de voisinage, la résistance aux chocs extérieurs et la libre diffusion des savoirs. Le film sera suivi d’un débat autour des modes de production et de consommation au Sud comme au Nord, notamment en lien avec le développement urbain.

A 18h30. Proposé par les Petits Débrouillards Alsace et l’association le Stück. Entrée libre.

Der Auenwildnispfad, une échappée belle Outre-Rhin.

Samedi 29 avril.

A deux pas de Strasbourg, de l’autre côté du fleuve, serpente au cœur d’une zone humide un petit sentier qui a gardé le charme des promenades au temps du Rhin sauvage. Il faudra enjamber des arbres, traverser des ruisseaux aux eaux claires et ceci au milieu d’une végétation exubérante.

A 14h sur le parking de la base nautique, du côté allemand du pont Pierre Pflimlin. Sur inscription.

 

Exposition Stéphane SPACH : Paysages d’à côté et autres petites collections.

Du 25 mai au 25 juin

A travers ses photographies d’une rare précision Stéphane Spach nous révèle la nature jusque dans ses retranchements les plus intimes. Avec son œil-scalpel de simples écorces se font totem, chaque plante semble porter en elle une autre signature, des paysages de toute banalité plantent le décor d’un spectacle d’ombre et de lumière. Une célébration de l’ordinaire d’où surgit une émouvante vitalité.

Vernissage le mardi 23 mai à 18h. Présence de l’artiste les dimanches 11 et 18 juin.

De paysages en paysages.

Samedi 6 mai.

Préparez vos vélos et vos sacs à dos, voici une “expédalation” naturaliste ! Nous nous extrairons de la cité via le PNU (Parc Naturel Urbain), longerons le Ried de la Bruche jusqu’au vignoble. De là nous accrocherons nos vélos, pour aller arpenter la colline aux orchidées. Là-haut, le Jesselsberg et son point de vue nous offriront un cadre idéal pour déjeuner et faire une lecture de paysage. Une belle journée au grand air pour bien commencer le joli mois de mai.

A 10h sur le parvis du musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg. Retour prévu entre 17h et 18h. Repas tiré du sac. Une bonne condition physique et un bon vélo sont nécessaires pour apprécier ce parcours. Sur inscription.