Vous trouverez ci-dessous les expositions à venir durant l’année 2023

Entrée libre
Ouvert tous les jours de 14h à 18h sauf les samedis.
Ouvert les dimanches et jours fériés

Exposition Germain Roesz : « Traverser »

Du 5 mars au 2 avril
Vernissage le jeudi 2 mars à 18h

La perception de la nature ne peut être simplement une évocation romantique, heureuse, douceâtre. Il s’agit évidement de comprendre ce qui se joue dans le drame contemporain. Disparition de la flore et des espèces, usage terrifiant de nos ressources, gaspillage, hyper industrialisation et hyper capitalisme. Cela évidemment va de pair avec une perte de sens, une perte de nos sens. C’est dans cette intrication-là que le peintre et poète Germain Roesz mène son combat. « Parvenir à la lumière. Fracasser l’obscurité du monde».

Germain Roesz n’est pas un peintre de paysage, ni celui d’une objectivation. Pourtant le sentiment que provoquent ses œuvres est aussi celui d’une conciliation des éléments de la nature. Il combine sculptures, branches peintes installées, toiles libres, dessins pour faire surgir une forêt encore inconnue. Celle d’un monde oublié, celle d’un monde à venir.
Les tableaux de Germain Roesz  bruissent d’un chœur coloré, des gouttes de pluie ou d’eau qui lavent la couleur et du tonnerre qui se lance dans le silence de l’atelier. La nature ici n’est pas que contemplée, elle redevient ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être.
Quelque part, entre chaos et organisation, entre histoire de l’art et exploration contemporaine, l’artiste donne ici à voir un nouvel aspect de son travail où respire la couleur et transpire le désir de nature.

Lecture poétique et échange avec le public le dimanche 12 mars à 16 h

Exposition Okograph : « Intrusions »

Du 23 avril au 14 mai
Vernissage le vendredi 21 avril à 18h

Illustratrice naturaliste, Okograph travaille principalement à l’encre sur papier en mettant en œuvre un processus créatif qui s’affirme autour d’un univers visuel noir et contrasté, une technique minutieuse et un propos engagé. Ses illustrations dévoilent un univers imaginaire et fantastique, organique et curieux. Sa recherche graphique est aussi engagée sur des sujets environnementaux, en mettant en lumière l’impact de l’activité humaine sur la faune et la flore : l’œil représenté en est le spectateur. Des Intrusions par le regard, témoins occasionnels d’Intrusions dans le décor.